rss geek

logo geek

Un regard sur le jeu PC

Il se dit parfois dans le milieu de l’informatique qu’un PC est avant tout une plateforme de travail et de communication, et que le jeu vidéo est uniquement l’affaire des consoles. S’il va de soi que tout PC n’est pas apte à une utilisation vidéo-ludique intensive, le marché du jeu PC est et restera la principale source d’innovations dans l’industrie du jeu vidéo, notamment grâce à l’aspect évolutif et personnalisable d’un ordinateur de bureau.

Il existe de fait une véritable fracture entre les joueurs PC et les joueurs console. Tâchons d’expliquer les raisons de cette division.

Le joueur console favorise avant toute chose l’accessibilité. Installer un jeu console est d’une simplicité enfantine ; il suffit d’insérer la galette dans le réceptacle prévu à cet effet, et le joueur peut alors profiter de son jeu sans se poser de question ; la console fait tout le travail d’initialisation, de mise-à-jour et de maintenance, aucune intervention n’est requise de sa part. De même, un jeu vidéo est dit « pensé pour les consoles » lorsqu’il propose une interface très visible et facilement accessible via les boutons d’une manette, privilégiant ici également l’accessibilité et la facilité d’usage. On appelle aussi ces interfaces « user-friendly ».

alienware

Considérons à présent le PC gamer. La plupart des joueurs PC savent qu’un ordinateur vendu dans le commerce (grandes surfaces, principalement) n’est pas une plateforme très indiquée pour le jeu PC, quel qu’en soit le prix ; ainsi, ces joueurs préfèrent monter eux-même leurs PC, achetant ainsi le boîtier et tous les composants, séparément.

Cette technique offre plusieurs avantages : chaque pièce possède sa propre garantie, ce qui permet de ne pas avoir à expédier tout le PC en cas de panne. De plus, le joueur peut créer la machine de son choix en fonction du budget qu’il souhaite y investir et de la puissance dont il souhaite disposer. Il existe de nombreux fabricants de pièces pour PC et il y a sur le marché de quoi satisfaire tous les budgets.

Cet aspect « fait-maison » est l’une des clés de voûte qui caractérisent le joueur PC. Il favorise généralement la personnalisation de son expérience vidéo-ludique sur l’accessibilité ; cela passe, comme on l’a vu, par l’assemblage de sa propre machine, mais aussi dans son expérience de jeu. Les joueurs PC sont en effet connus pour être exigeants, et voient d’un mauvais œil les « portages » : Des jeux console adaptés pour le PC, conservant généralement leur interface console, étudiée pour être lisible par un joueur installé à bonne distance de son écran, et paraissant donc énorme sur un PC, où l’écart entre le joueur et son écran est bien moindre.

Les joueurs PC favorisent également une expérience de jeu difficile, mais gratifiante, et ont tendance à bouder les jeux trop faciles car conçus pour un public très large, comme c’est souvent le cas sur les consoles. On trouve ainsi plus de jeux pc  dits « hardcore » (comprenez : difficiles) destinés à un public averti sur PC que sur console, où le public est plus vaste et plus souvent constitué de joueurs occasionnels que la difficulté peut rebuter.

Un commentaire to “Un regard sur le jeu PC”

  1. eData Says:
    juin 22, 2012 at 14:06

    Salut salut ! Un petit commentaire, n’étant pas d’accord avec quelques éléments.

    Les « portages » console-pc ne sont pas spécialement vus d’un mauvais oeil. Et qui plus est, ce n’est pas non plus un sujet d’actualité étant donné que la plupart des jeux PC sortent également sur console. D’autant + que le portage se fait désormais + dans l’autre sens : PC vers Console.

    Quant au problème de l’échelle, je t’invite à te renseigner à propos de l’émulation console sur PC. Cette pratique se vulgarise, de nombreux joueurs et joueuses jouent à des jeux destinés aux consoles sur PC. Ce n’est pas un soucis, les graphismes « piquent » un peu les yeux mais l’avantage du PC c’est qu’il est + aisé de configurer ses jeux ou autre pour un meilleur confort d’utilisation. D’autant plus que les options de configuration sont + vastes sur PC que sur console.

    C’est plutôt le portage d’un jeu PC sur console qui requiert du travail au niveau de l’interface et de l’accessibilité.

    Autre chose, concernant la difficulté des jeux PCs :
    Les joueurs PC ne favorisent pas les expériences de jeux difficiles.

    Il y a différents types de joueurs : les casual (occasionnels), les massive (grand joueur, faible niveau), et les hardcore (grand joueur, haut niveau).

    Certes on verra un plus grand nombre de hardcore gamer sur PC. Mais inutile de généraliser pour autant.

    Bon nombre de joueurs préfèrent jouer sur PC, ce dernier pouvant servir de station multimédia, d’outil de communication, d’outil de travail, et bien d’autres.

    Les éditeurs de consoles essayent peu à peu d’intégrer ces fonctionnalités dans leurs consoles, mais à l’heure actuelle, les seuls éléments qui peuvent pousser un joueur PC à s’acheter une console sont : l’exclusivité du gameplay, ou l’exclusivité de certains jeux sur une plate-forme X ou Y.

Faire un commentaire pour "Un regard sur le jeu PC"