rss geek

logo geek

Girls Geek Party

On vous l’avait bien dit ! Si, en 2009, la “geek attitude” est devenue chic, 2010 est bel et bien l’année de sa démocratisation. Pas de meilleure preuve actuelle que les Girls Geek Party, qui unissent depuis un an les filles avec les gadgets… Mais strictement à leur façon ! Explications.

Dans un hôtel particulier, près de la place de l’Etoile, elles sont 200 à se retrouver dans une ambiance feutrée et calme à souhait entre blogueuses technophiles en tout genre. Au programme : démos des derniers gadgets – la télé 3D et l’aspirateur robot de Samsung, les nouveaux Blackberry, le vélo électrique de Matra ou les caméras compactes Flip –, mais aussi créativité, avec happenings artistiques d’ArTrust, séances photos déguisées ou en noir et blanc, et enfin, coin boudoir avec maquillage et soins à gogo. Première surprise : contrairement au stéréotype des geeks masculins, les invitées ne sont ni boutonneuses, ni asociales, ni mal habillées. Elles sont sur leur trente et un, bavardes et contentes de se retrouver IRL (“in real life”, dans la vraie vie, plutôt que via Facebook ou Twitter). Deuxième surprise : l’ampleur de l’événement, et son succès grandissant. La troisième édition de cette soirée plus ou moins trimestrielle rassemble deux fois plus de participantes que la première ; et les places – gratuites – sont parties en moins de deux heures, via la page Facebook des Girls Geek Party. Pourquoi cet engouement ? Sandrine Camus, organisatrice des soirées, a assisté à beaucoup d’événements high-tech pour son propre blog, gamongirls.com. « Je déplorais qu’il n’y ait pas de filles. On me disait que c’était normal, puisque les filles n’aiment pas la high-tech. Je me suis donc lancé le pari fou de les faire venir. » C’est donc en mélangeant « le côté tech et le côté glamour » que les soirées attirent autant de monde, d’après Sandrine Camus. Il faut dire que le coin maquillage, contrairement à la télé 3D, est bondé toute la soirée ; mais d’autres gadgets provoquent un niveau d’intérêt étonnant. C’est surtout le cas de la caméra Flip, l’objet techno préféré des actrices et mannequins. Preuve en est la remise de ces appareils en fin de soirée à une poignée de gagnantes d’un tirage au sort. Les Flip provoquent une vague d’émoi inattendue… mais exemplaire du nouvel engouement féminin pour le high-tech. Ce qui ne veut pas dire pour autant que les filles seraient des geeks comme les autres (garçons). D’après Emanuèle, du blog lespenseesdemanu.com, contrairement aux garçons, « la pure technique n’intéresse pas les filles, mais elles voient plutôt ce qu’un gadget peut leur apporter ». Même son de cloche de la part de Sandrine Camus : « Les garçons vont être curieux des performances, alors que nous le serons de l’ergonomie. Nous allons nous demander : “A quoi cet objet me servira-t-il dans mon quotidien, de mère, de femme, de pro ? Pourquoi vais-je le glisser dans mon sac à main ?” » Mais ce n’est pas l’avis de tout le monde ! D’après Nalexa (pseudo), du blog kerskam.fr, « il n’y a pas tant de différences que ça entre les geeks garçons et filles. C’est la technique qui m’importe d’abord, j’aime bien savoir comment marchent les choses ! » Avis partagé par son amie Sophie, du blog geekanddestroy.free.fr, qui reconnaît toutefois que ce n’est que depuis « ces dernières années que les gadgets sont devenus beaux, notamment sous l’influence d’Apple. Ça aussi, ça aide ! » Rendez-vous est donc pris vers la mi-octobre pour la prochaine soirée, mais attention : pour rester intimes, les Girls Geek Party ne devraient jamais dépasser les 200 invitées. La première geekette venue sera donc toujours la première servie !

Un commentaire to “Girls Geek Party”

  1. Dree Says:
    août 30, 2010 at 19:58

    Je ne connaissais pas ces geek girl party =)

Faire un commentaire pour "Girls Geek Party"